Archive

Xplore Paris 2013


Microsoft Internet Explorer
Utilisateur, reportez-vous aux conseils de bas de page !
Attention: menu principal au-dessus du logo d'en-tête Xplore-Paris !

French Touch

Avant-gouts

Sur les ondes en août

jeudi 29 à minuit dans "Vos désirs sont mes nuits" sur France Inter puis mercredi 4 septembre

Nous avons 73 invités et aucun membre en ligne

Gaël L.

gael

Son atelier:

(Cliquez ici ou faites défiler vers le bas)

gb

 

 

  

 

www.gael-l.com

 

Gaël L. mène sa recherche sur les territoires de l’intime, de la sexualité à la folie, du plaisir à la douleur.

Photographie, vidéo, performance, les projets de sa compagnie utilisent toutes les disciplines, sans jamais quitter de vue un même point central : le corps.

Entre body art (In proxima altera 2009 - recréé pour la Borderline Biennale 2011) et poésie noire (Le Nécrophile 2011), ses créations mobilisent des éléments primaires (le sexe, le sang, la mort), pour construire des images chargées, et s’adresser directement aux couches les plus profondes de notre être.

 

 

Rituel III / Protection

gael-WSLe rituel III est une performance sobre et brute, dont le protocole explore l’intime et la pensée magique.

Ici, blessures narcissiques et pensées négatives s'inscrivent sur la peau. Au fil de la performance, c'est chaque surface du corps de la performeuse qui est recouvert par ces pensées. Impuissante face à cette force qui la dépasse, elle alterne les états au fil de ses émotions.

Cet atelier vous propose d'expérimenter ce protocole.
L'atelier se pratiquera à deux (ou trois ou plus si vous le souhaitez), l'un muni d'un stylo (à gouache), l'autre les yeux bandés.
Le but de cet atelier est d'imaginer les pensées négatives de votre partenaire, et les écrire sur lui/elle, en le déshabillant peu à peu pour atteindre tout son corps, toute sa peau. Et pour le partenaire, se concentrer sur ses sensations, sur la caresse du stylo, être à l'écoute exclusive de ses sens et des émotions qui montent - la résistance (aucune résistance physique n'est possible, seulement des petits rituels de protection : s'entortiller les cheveux, se ronger les ongles...), mais aussi l'abandon, voire la jouissance de l'auto-dépréciation. Un moment entre "sensate focus" et performance artistique, qui ne s'arrête que lorsque le corps entier de votre partenaire est entièrement couvert.

 

Foto: © ...